Paris Basketball x LOSANJE : Quand l’upcycling révolutionne le merchandising sportif

Partager l’article

Table des matières

Quand on parle de déchets textiles, l’industrie de la mode vient immédiatement à l’esprit. Pourtant, d’autres secteurs ne sont pas en reste, comme celui du sport qui génère lui aussi une quantité considérable de rebuts textiles, des vêtements de performance aux équipements, en passant par le merchandising. À chaque fin de saison, les clubs sportifs se retrouvent avec des stocks textiles posant un sérieux problème de gestion des déchets. Cependant, l’industrie sportive a un rôle clé à jouer dans la promotion de pratiques durables, capable d’influencer positivement un large public. Le Paris Basketball montre la voie en collaborant avec LOSANJE pour upcycler les invendus de sa saison précédente, ouvrant ainsi une nouvelle ère de merchandising écoresponsable.

Les défis écologique de l’industrie du sport

L’industrie sportive, qui génère une grande quantité de vêtements principalement en polyester, contribue de manière notable à la création de déchets textiles. Ces vêtements, souvent à usage éphémère, libèrent des microfibres nocives qui mettent des centaines d’années à se dégrader.

De surcroît, les textiles en polyester sont difficiles à recycler, nécessitant des processus énergivores qui augmentent leur impact environnemental. Leur production massive entraîne également une pollution par les microplastiques lors des lavages.

Face à ces défis, l’industrie sportive a l’opportunité de se transformer pour adopter des pratiques plus durables et minimiser son empreinte écologique.

L’upcycling : un nouveau souffle pour les textiles sportifs

L’upcycling propose une alternative novatrice et écologique à la gestion des déchets textiles. Cette approche – qui consiste à réutiliser des matériaux existants pour fabriquer de nouveaux produits de meilleure qualité ou à plus forte valeur ajoutée – présente plusieurs avantages :

  • Réduction des déchets : L’upcycling diminue la quantité de déchets envoyés aux décharges et réduit la demande de matières premières vierges.
  • Économie d’énergie : Comparé au recyclage traditionnel, il nécessite généralement moins d’énergie car il évite les processus industriels lourds de transformation des matériaux.
  • Réduction des microplastiques : En réutilisant les textiles existants, l’upcycling limite la production de nouveaux tissus synthétiques et, par conséquent, la libération de microplastiques.
  • Créativité et innovation : Il stimule la créativité des designers et fabricants, conduisant à des produits uniques et innovants qui attirent, entre autres, les consommateurs soucieux de l’environnement.

Paris Basketball et LOSANJE : une collaboration innovante

Face à ces défis environnementaux, le Paris Basketball a choisi de se tourner vers LOSANJE pour revaloriser ses invendus de la saison précédente via l’upcycling. L’objectif ? Réutiliser ses stocks dormants pour créer de nouveaux produits de merchandising à faible impact environnemental.

LOSANJE a ainsi réalisé la première collection upcyclée du Paris Basketball, économisant plus de 520 kg d’équivalent CO2 par rapport à une méthode de production classique. Une initiative non seulement écologique mais aussi porteuse d’un storytelling captivant, mettant en avant les valeurs du club à travers des produits tendances et durables.

« Nous sommes très fiers d’avoir travaillé avec Paris Basketball en leur proposant une solution adaptée face aux défis du secteur sportif, habitué à traiter des matières techniques très difficiles à revaloriser à travers les méthodes traditionnelles. Grâce à l’utilisation de matière première déjà existante, l’upcycling reste le plus pertinent pour ce genre de projet. Nous avons voulu raconter l’histoire du club à travers la création de produits impactants, au potentiel commercial fort mais à l’impact environnemental quasi-nul. »

Résultat ? La capsule upcyclée « Regenerated Edition », composée de cinq pièces uniques (deux t-shirts, un short et deux bananes), est en vente sur la boutique en ligne du club. Un moyen éco-responsable pour les fans de soutenir leur équipe favorite avec style.

L’upcycling une solution d’avenir pour les entreprises sportives

Le projet entre LOSANJE et Paris Basketball illustre la pertinence significative de l’upcycling à plusieurs niveaux. En plus de répondre aux exigences croissantes des législations environnementales, telles que la loi AGEC, l’upcycling favorise une approche circulaire et responsable de la production textile. En optant pour cette approche, les entreprises promeuvent une image de marque éco-responsable et innovante.

« Pour la première fois, nous avons décidé d’upcycler nos maillots. D’abord, parce qu'ils ont une histoire particulière et que nous ne voulions pas les mettre de côté. Mais aussi parce que l’upcycling permet de créer de nouvelles pièces avec des choses que nous avons déjà fabriquées. En outre, c’est une démarche symbolique. Beaucoup de clubs veulent adopter des pratiques plus écologiques. L'objectif est d'être responsables, y compris sur ce que nous produisons à usage unique comme le merchandising, par exemple. »

D’autres initiatives similaires démontrent que l’upcycling est bien plus qu’une simple tendance. Pour adopter une alternative plus écologique à la production de ses produits dérivés, Roland Garros a choisi LOSANJE pour l’upcycling de ses propres vestes invendues du tournoi de l’année précédente. À travers ce type de projets, le célèbre tournoi de tennis entend également intégrer la responsabilité environnementale dans sa stratégie globale.

Coup d’envoi pour la suite

L’initiative du Paris Basketball met en lumière tout le potentiel de l’upcycling dans le secteur sportif, montrant que cette pratique est transposable à toute entreprise gérant des produits textiles. Ce projet innovant montre la voie vers un avenir plus durable et responsable, prouvant qu’une révolution verte est possible dans le monde du sport.