Nouvelle collection de printemps. Vêtement surcyclés en France à partir de rideaux et/ou de vêtements de seconde main. Losanje, l'upcycling de vêtements en série.

Concept

La marque, la méthode, nos labels et partenaires.

Notre histoire

Origine

Au départ de LOSANJE, il y a un constat : nous sommes nombreux à exprimer notre personnalité à travers notre style vestimentaire et donc à acheter de nouveaux vêtements ; pourtant, le secteur de la mode est la deuxième industrie la plus polluante du monde, en grande partie à cause de la volonté des marques de créer du neuf à partir de ressources nouvelles.

Ces dernières années, de nombreuses initiatives sont apparues afin de proposer une alternative concrète à ce modèle : utilisation de tissus recyclés, issus de l’agriculture biologique, etc. Ces réponses, pertinentes et que nous saluons, ont ouvert la voie, avec le développement de la seconde main, à une nouvelle manière de consommer des vêtements.

L'évidence de la seconde main

Souhaitant réconcilier seconde main - à nos yeux la manière la plus responsable de consommer des vêtements – et vêtements neufs, des créateur.ices d’upcycling ont émergé, souhaitant proposer la mise sur le marché de vêtements à très faible impact environnemental. Néanmoins, nous avons constaté que cette méthode de production, celle de découper puis ré-assembler des vêtements et des textiles de seconde main, obligeait les marques à proposer des pièces uniques, avec un style souvent très prononcé.

"Pendant près de deux ans, nous avons imaginé une confection en série se basant sur le principe de l’upcycling de vêtements et textiles de seconde main."

Notre solution

Confrontés à ces enjeux, nous avons décidé d’apporter une solution. Nous avons créé LOSANJE dans l’objectif de définir le modèle de production le plus vertueux possible pour la planète, tout en dépassant les limites actuelles de la « production upcyclée » de vêtements.

Nous souhaitions développer une marque à l’image de ce que doit devenir l’upcycling : accessible en termes de style, intemporel tout en restant tendance, et qui offre la même expérience client que l’achat d’un vêtement neuf.

Pendant près de deux ans, nous avons imaginé une confection en série se basant sur le principe de l’upcycling de vêtements et textiles de seconde main.

Les barrières que nous avons rencontré

Afin de mettre en œuvre notre concept, nous avons dû solutionner de nombreux enjeux venant freiner le développement d’un tel projet. Il a fallu, par exemple, travailler, durant de nombreuses semaines, avec des ateliers de confections traditionnels qui n’avaient jamais travaillé sur un projet d’upcycling.

Il a été aussi nécessaire de rencontrer, échanger, négocier avec des acteurs du recyclage de textiles et de vêtements de seconde main, afin de les sensibiliser à notre démarche mais également afin de leur proposer une nouvelle vision du tri, qui ne se limitent plus qu’aux acteurs classiques de la filière – les friperies et les recycleries -. 

Enfin, il a fallu développer une vraie identité de marque et définir le style de vêtements que nous souhaitions proposer, en adéquation avec nos contraintes de matières premières.

Nous sommes aujourd’hui fiers de vous présenter le fruit de notre
travail et de nos réflexions.

Image prise dans les bureaux de LOSANJE ou auprès d'un partenaire. Nous fabriquons des vêtement surcyclés ou "upcyclés" à partir de vêtements et textiles de seconde main.

Concept

Nous sommes une marque de vêtements responsables, utilisant pour unique matière première des vêtements et des textiles (draps, rideaux, etc) de seconde main.

Plus que du recyclage, notre modèle s’apparente à « l’upcycling » ou « surcyclage » puisque nous ne créons ni ne transformons aucune matière première nouvelle.

Notre objectif est de développer une vision de l’upcycling inédite, en proposant, pour l’une des premières fois, des pièces uniques, en série.

Unique, puisque chacun des vêtements et textiles utilisés pour réaliser nos produits possédera une teinte, une histoire et un toucher propre. En série, car toutes nos références sont disponibles en plusieurs exemplaires pour chaque taille, et parfois même en plusieurs couleurs. Cela a été rendu possible par un important travail de recherche et développement sur la matière première et le mode de confection approprié.

Notre ambition : concevoir le modèle de production le plus responsable du secteur.

Image prise dans les bureaux de LOSANJE ou auprès d'un partenaire. Nous fabriquons des vêtement surcyclés ou "upcyclés" à partir de vêtements et textiles de seconde main.

Où nous trouver ?

L’histoire de LOSANJE commence à Nevers, dans la Nièvre, territoire de naissance des co-fondateurs de la marque.

Depuis le début de l’aventure, nous sommes accompagnés par les acteurs publics locaux du territoire (la Ville, la Région et l’Agglomération) mais également par les acteurs économiques : le Village by CA qui nous accueille depuis bientôt 2 ans, la Chambre du Commerce et d'Industrie et la Chambre des Métiers et de l’Artisanat.

Notre atelier se situe proche du centre de la ville, rue Franc Nohain. Nous nous sommes installés dans un ancien garage de voiture, également ancien lieu d’impression de nombreuses enseignes neversoises que nous avons entièrement réaménagé.

Image prise dans les bureaux de LOSANJE ou auprès d'un partenaire. Nous fabriquons des vêtement surcyclés ou "upcyclés" à partir de vêtements et textiles de seconde main.

Labels et acteurs du projet

Depuis le début de notre aventure nous avons été soutenus par de nombreux acteurs publics et privés, qui ont chacun à leur manière contribué à la construction de notre projet. Vous trouverez ici une liste non exhaustive de nos partenaires.

Si vous avez davantage de questions sur nos partenaires, leurs liens avec l'entreprise ou bien que vous vous intéressez au type de partenariat que nous avons établis avec chacun, n'hésitez pas à nous écrire.

Nouvelle collection printemps de LOSANJE. Vêtements surcyclés ou upcyclés à partir de vêtements et textiles de seconde main.

Collection printemps 2022